Bérénice

Jean Racine - Jacques Osinski
Partager
Bérénice (1670)
tragédie en 5 actes
Jean Racine (1639-1699)
 
Depuis cinq ans, Titus aime Bérénice, reine de Palestine. Alors qu’il s’apprête à l’épouser, le Sénat s’oppose à leur union. Choisissant de suivre l’avis de l’assemblée romaine, Titus renonce à Bérénice qui avait pourtant tout quitté pour le suivre à Rome. Grande amoureuse, éprise d’absolu, sacrifiée au nom de la raison d’Etat, Bérénice est l’une des très belles et très grandes héroïnes du théâtre français. Cette tragédie de Racine sans coups de théâtre, sans morts, où les personnages acceptent leur sort sans discuter, a séduit le metteur en scène Jacques Osinski.
Souhaitant souligner cet absolu, Jacques Osinski a imaginé une scénographie très épurée, un espace sans refuge, sans recoin, un espace nu où les sentiments doivent eux aussi se mettre à nu. Un parti pris qui fait également ressortir la beauté de la langue. Familier des mises en scène d’opéra, Jacques Osinski est extrêmement sensible à la musicalité des mots : « Dans un décor épuré à l’extrême faisant ressortir les corps et les voix des comédiens, faire entendre le mouvement de la langue, le mouvement des mots. Sur scène, des corps, qui presque jamais ne se touchent mais font ressentir plus violemment que jamais les sentiments. Des cris qui se murmurent pour mieux se faire entendre ». Jacques Osinski avait notamment présenté L’ Avare de Molière au théâtre de Caen en janvier 2016. (© Pierre Grosbois)
 
Jacques Osinski mise en scène
 

 
>  La presse en parle !
 
« Les mots sont si beaux et bien dits qu’ils résonnent encore de longues heures après la représentation. » sceneweb.fr
 

« Bérénice » au théâtre de Caen

Autour du spectacle: 
> Journée d'études
« Interpréter aujourd’hui une tragédie classique ». Une formation organisée par le Rectorat en lien avec le spectacle Bérénice. Réfléchir aux enjeux littéraires, dramaturgiques et scénographiques de la tragédie classique, tant dans son contexte historique et culturel d’origine que dans le contexte actuel : comment notamment des spectateurs et un jeune public d’aujourd’hui peuvent-ils appréhender le théâtre ?
jeudi 19 avril, 9h30 à 17h, au théâtre de Caen
entrée libre, dans la limite des places disponibles, sans réservation
 
 
mar 17/04/2018 - 20h00
mer 18/04/2018 - 20h00
jeu 19/04/2018 - 20h00
Genre : 
Théâtre
Lieu : 
grande salle du théâtre
Durée : 
2h05