Brahms

La Chambre Philharmonique
Partager

Après son interprétation très remarquée de l’intégrale des symphonies de Beethoven, la Chambre Philharmonique, sous la direction d’Emmanuel Krivine, est de retour au théâtre de Caen. Fondé en 2004, l’ensemble utilise des instruments d’époque et des techniques appropriés à chaque répertoire. Depuis la saison dernière, l’orchestre d’Emmanuel Krivine s’est lancé dans l’intégrale de l’oeuvre de Brahms. Une exploration du grand répertoire romantique, dans l’héritage direct du classicisme viennois et du génie beethovénien.
Le Concerto pour piano n° 2 de Brahms rencontre un succès immédiat, bien loin de l’accueil réservé au précédent. Ample et impétueux, mais aussi intime, ce concerto à quatre mouvements prend des allures de symphonie. Pour en restituer la fougue et la subtilité virtuose, la Chambre Philharmonique a invité Martin Helmchen qui joue sur piano historique.
Paralysé par l’oeuvre de Beethoven, Brahms n’achève sa Première Symphonie qu’en 1876, alors qu’il s’emploie à sa composition depuis plus de vingt ans. L’influence de son aîné y est évidente, même si Brahms réussit à imprimer sa marque dès sa première incursion dans cette forme musicale. (©Fabrice Dall'Anese)

Johannes Brahms (1833-1897)
Concerto pour piano n° 2, opus 83
Symphonie n° 1, opus 68

 

 

La Chambre Philharmonique orchestre sur instruments d’époque
Emmanuel Krivine direction

 

ven 12/05/2017 - 20h00
Genre : 
Concert
Lieu : 
grande salle du théâtre
Durée : 
1h50