Cécile McLorin Salvant et Aaron Diehl Trio

Jazz
Partager
Habituée des récompenses, à l’aise dans tous les registres du scat au soul en passant par la poésie, Cécile McLorin Salvant séduit par le velours de sa voix, la singularité de son chant. 
Elle nous présente ce soir son troisième album, Dreams and Daggers, un double disque hommage aux  grandes voix féminines du jazz. Élu meilleur album de jazz 2017 par le magazine Slate, il a été enregistré dans des conditions de concert au Village Vanguard, le temple du jazz à New York. Entre compositions personnelles et reprises rares (comme You’re my thrill ou My man’s gone now...), la jeune chanteuse franco-américaine s’est aussi laissée influencer par le poète Langston Hughes ou Joséphine Baker dont elle reprend la chanson « Si j’étais blanche ». À ses côtés, le trio d’Aaron Diehl également présent sur l’enregistrement. (© Gallery Fitton)
 
Cécile McLorin Salvant voix
Aaron Diehl piano
Paul Sikivie basse
Lawrence Leathers batterie
 
 
> La presse en parle !
 
« Côté naturel, la belle est désarmante. Le genre de technique vocale tellement éblouissante qu’elle annihile tout sentiment d’effort, donc de présence d’une technique. Précision des attaques, justesse, sautes de registre, chaleur du timbre. » France Musique 

« Une voix très ronde, chaude, colorée, qui sait « growler » autant que monter avec agilité dans l’aigu comme pour y plaisanter. Une telle justesse couplée à un sens imparable du rythme, il n’en apparaît rarement plus d’une par décennie. » Télérama

« Cécile McLorin Salvant tisse ses chansons dans une tapisserie de soie brillante, je pense que si quelqu’un peut prolonger la lignée des Big Three – Billie Holliday, Sarah Vaughan et Ella Fitzgerald – c’est bien cette virtuose. » The New York Times

ven 19/01/2018 - 20h00
Genre : 
Jazz
Lieu : 
grande salle du théâtre