Dialogues des Carmélites

Francis Poulenc - Olivier Py - Orchestre National de France - Jérémie Rhorer
Partager
opéra en français, surtitré
 
opéra en trois actes et douze tableaux (1957)
Francis Poulenc (1899-1963) composition et livret
texte de la pièce de Georges Bernanos
 
Récompensé par le Grand Prix du Syndicat de la critique, ce spectacle d’Olivier Py a été unanimement salué lors de la création il y a quatre ans, tant pour ses interprètes que pour la lecture visionnaire et la mise en scène profonde et habitée d’Olivier Py. Basé sur une histoire vraie au temps de la Terreur, le chef-d’œuvre de Francis Poulenc s’appuie sur un drame de Georges Bernanos, lui-même inspiré d’une nouvelle de Gertrud  von Le Fort (La Dernière à l’échafaud). Le destin de Blanche de La Force, dernière novice du Carmel, est le fil rouge de cet opéra sur les mystères de la foi : ces femmes liées à la même communauté mais qui se retrouveront seules quand elles seront face à Dieu et au choix ultime. 
Homme religieux et compositeur moderne, Poulenc a su rendre dans ces Dialogues l’enjeu historique de la foi, de son mystère, sans renier les thèmes qui y sont liés : la peur, la mort, le sacrifice, la grâce, le salut, l’espoir, la folie, la réflexion, l’orgueil et l’humilité. La puissance émotionnelle et dramaturgique du texte de Bernanos, la richesse du langage musical de Poulenc très attentif aux voix font de ces Dialogues l’un des sommets de l’opéra français du XXe siècle. 
Certaines des interprètes féminines présentes lors de la création seront de nouveau sur scène pour cette nouvelle série de représentations (Sophie Koch, Patricia Petibon, Véronique Gens), rejointes entre autres par Sabine Devieilhe et Anne-Sofie von Otter. Un plateau vocal d’exception associé à l’Orchestre National de France pour cette reprise, grand temps fort de la saison lyrique nationale ! (© Vincent  Pontet)
 
Orchestre National de France
Jérémie Rhorer direction 
Chœur du Théâtre des Champs-Élysées
Olivier Py mise en scène
 
> La presse en parle !
 
« Mise en scène, distribution vocale, orchestre et direction d’orchestre, tout s’élève à une noblesse et une perfection rarement atteintes. » Télérama
 
« Une pure merveille, Py est grand. » Le Figaro
 
« Des Dialogues des Carmélites entre ascèse et perfection. » Diapason

« Dialogues  des Carmélites » au théâtre de Caen

Autour du spectacle: 
> Journée d'études 
« Dialogues des Carmélites : un chef-d’œuvre au carrefour des arts »
Une journée organisée par Maud Pouradier, maître de conférences en philosophie de l’art à l’Université de Caen Normandie.
jeudi 22 février, 9h30 à 12h00 et 14h à 16h, au théâtre de Caen
entrée libre, dans la limite des places disponibles, sans réservation
 
> Côté LUX 
Le Dialogue des Carmélites (1960) de Philippe Agostini et Raymond Leopold Brückberger
Rencontre à l’issue du film avec Vincent Amiel (à confirmer).
vendredi 23 février (horaire à confirmer) au cinéma LUX
entrée libre pour les abonnés du théâtre de Caen, sur présentation de leur carte d’abonné ou du billet du spectacle, dans la limite des places disponibles
réservation conseillée à la caisse du cinéma
 
 
 
Partenaire(s) autour du spectacle: 
jeu 22/02/2018 - 20h00
sam 24/02/2018 - 20h00
Genre : 
Opéra
Lieu : 
grande salle du théâtre
Durée : 
2h40 entracte inclus