Le Pays lointain

Jean-Luc Lagarce - Clément Hervieu-Léger
Partager
Retour chez soi, retour sur soi : Louis, un jeune homme de 33 ans, revient chez ses proches  après dix ans d’absence  pour leur annoncer sa mort. Parce que chacun porte en lui son propre pays lointain, sa propre nostalgie, le théâtre de Lagarce s’adresse à tous.  Même s’il est fortement ancré dans les années sida, le théâtre de Lagarce permet à chaque génération de se raconter : que veut dire vivre lorsqu’on est encore jeune et que l’on sait que l’on va mourir ? Quelques mois avant sa mort, Jean-Luc Lagarce signe probablement ici sa pièce la plus testamentaire. Le Pays lointain porte ses thèmes fétiches : la famille, l’abandon, la mort, le retour, la solitude. Disparu prématurément en 1995, il est aujourd’hui  l’un des auteurs les plus joués en France et les plus traduits au monde.  

Dans cette nouvelle production du Théâtre National de Strasbourg, le metteur en scène Clément Hervieu-Léger a souhaité faire entendre la langue ciselée de Lagarce, matériau véritablement vivant. Pour cela, il s’entoure de comédiens exceptionnels dont Loïc Corbery de la Comédie-Française, Daniel San Pedro ou encore Vincent Dissez et Audrey Bonnet, tous les deux artistes associés au Théâtre National de Strasbourg. Clément Hervieu-Léger avait déjà présenté au théâtre de Caen sa mise en scène de Monsieur de Pourceaugnac avec Les Arts Florissants en 2015 et L’Épreuve de Marivaux en 2012. ( Le Pays lointain - Photos de répétitions © JeanLouis Fernandez)

Clément Hervieu-Léger mise en scène
 
> La presse en parle !

« Loïc Corbery, de la Comédie-Française a la légèreté troublante de ces garçons qui vont les poches vides, mains dedans, comme s’ils étaient toujours de passage. Tout le traverse, comme l’ombre la lumière. »
« Ce que Clément Hervieu-Léger met au jour, c’est le plus beau : les mots d’un auteur dur et tendre, ironique et profond, qui rend à chacun proche Le Pays lointain. On a envie de dire merci à l’équipe du spectacle. » Le Monde

« Un spectacle limpide, puissant et poignant. [...] De la froide exposition du prologue à l'épilogue déchirant, Clément Hervieu-Léger prouve à un public touché au cœur que Le Pays lointain est un grand « classique moderne » et qu'il est lui-même, dans la lignée de Patrice Chéreau, un de nos plus fins metteurs en scène, lorsqu'il s'agit de représenter les tourments du coeur et de l'âme. » Les Echos

« On s’enfonce avec délice dans ce texte au long court monté dans son intégralité pour la première fois. On ruisselle de contentement. » Mediapart

« Dans cette œuvre testamentaire, le dramaturge convoquait tous ceux qui avaient compté pour lui. Un chaos débordant d’énergie. » Les Inrocks

 

« Le Pays Lointain » au théâtre de Caen

Autour du spectacle: 
> Côté LUX 
Ceux qui m’aiment prendront le train (1998) de Patrice Chéreau
Projection et rencontre avec Clément Hervieu-Léger.
jeudi 17 mai (horaire à confirmer) au cinéma LUX
entrée libre pour les abonnés du théâtre de Caen, sur présentation de leur carte d’abonné ou du billet du spectacle, dans la limite des places disponibles
réservation conseillée à la caisse du cinéma
 
Partenaire(s) autour du spectacle: 
mar 15/05/2018 - 20h00
mer 16/05/2018 - 20h00
Genre : 
Théâtre
Lieu : 
grande salle du théâtre
Durée : 
3h30 entracte inclus