Songes et Métamorphoses

Guillaume Vincent
Partager

© Elisabeth Carecchio

Guillaume Vincent revient au théâtre de Caen avec un spectacle-hommage aux pouvoirs de l’imagination. Songes et Métamorphoses est une pièce en deux parties : Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare, un sommet de la comédie élisabéthaine, précédé par Les Métamorphoses, suite de tableaux contemporains inspirée par Ovide. Une façon audacieuse de confronter le théâtre d’hier et de demain ! Deux couples d’amoureux transis, une dispute entre le roi des elfes et la reine des fées, Puck et sa potion qui s’en mêlent, et une troupe de comédiens amateurs qui préparent une pièce pour le mariage d’un prince : tous vont s’entrecroiser dans une forêt étrange, magique, le temps d’une nuit ensorcelante tel un rêve. La pratique théâtrale de ces amateurs passionnés évoquée dans Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare renvoie Guillaume Vincent à ses propres expériences dans des ateliers qu’il a animés en milieu scolaire ou carcéral. Dans le théâtre amateur, « l’art n’est pas le seul but. […] C’est un lieu où guérir, calmer, apaiser, éduquer ».

Les Métamorphoses ajoute une touche troublante de fantaisie : acteurs amateurs et professionnels répètent ou représentent, chacun à leur manière, une métamorphose d’Ovide. Ces figures contemporaines explorent des destins antiques, s’interrogent sur l’incarnation, la représentation et sur leur rapport à leur propre identité.
Songes et Métamorphoses est une ode à la gloire du théâtre et de ses alchimies et invite le spectateur à faire preuve d’imagination !

Guillaume Vincent mise en scène et texte

> la presse en parle !

« Un spectacle riche et jubilatoire, où l’on passe de la réalité à la fiction, d’Ovide à Shakespeare, du moderne au poétique » France Culture

« Un grand rêve de théâtre signé Guillaume Vincent. La forme flamboyante n’empêche pas d’aborder les questions de fond : l’âpreté de l’existence, l’art et l’amour qui transcendent les genres, la violence des sentiments… Le metteur en scène insuffle une envie sauvage à ses comédiens, tous excellents. Quand le théâtre se pare d’habits de fée, que vie et rêve se confondent sur scène, on ne peut qu’applaudir à tout rompre. Et se rendre à l’évidence : Guillaume Vincent est de l’étoffe des grands. » Les Echos
 
« Ce qui fait la réussite de ce « Songes et métamorphoses » […] : on y prend à bras-le-corps la joie, l’amour, la tristesse ou la colère, et on nous permet alors d’y expérimenter ensemble, à travers ce long, ambitieux et généreux geste artistique, l’étrangeté jouissive du théâtre, qui est aussi celle d’être amoureux : cette douce sensation de bêtise, de se laisser volontairement emporter par ce qui est peut-être une illusion, qui nous fragilise et nous ahurit un peu, mais nous fait nous sentir pleins. » I/O Gazette des festivals

 

« Songes et Métamorphoses »

mer 08/03/2017 - 19h00
jeu 09/03/2017 - 19h00
Genre : 
Théâtre
Lieu : 
grande salle du théâtre
Durée : 
4h dont entracte