Thyeste

Sénèque, Thomas Jolly
Partager

pièce en cinq actes de Sénèque  (4 av. J.-C. - 65 apr. J.-C.)
création le 6 juillet 2018 à La Cour d'honneur du Palais des papes, Festival d'Avignon

Voici une intrigue à faire pâlir les scénaristes de Games of thrones ! Pour se venger de Thyeste, son propre frère, Atrée lui sert ses trois fils à manger lors d’un atroce festin ! Thyeste de Sénèque est probablement l’une des tragédies les plus cruelles, les plus noires du répertoire. Cette ténébreuse saga familiale frappée par l’adultère, l’inceste et le cannibalisme, c’est l’humanité poussée dans ses retranchements les plus obscurs, les plus monstrueux.
Persuadé que le théâtre joue depuis toujours un rôle nécessaire, constitutif et curatif parmi les cités et les peuples, Thomas Jolly met en scène cette tragédie romaine, découverte dans l’ombre de Shakespeare (inoubliable Henry VI accueilli au théâtre de Caen en 2015). Sénèque figurait parmi les inspirateurs du célèbre dramaturge anglais.
La musique participe pleinement au récit, traduisant l’intériorité des personnages : l’une des marques de fabrique de Thomas Jolly. Cette nouvelle production est une étape supplémentaire dans la carrière étourdissante de ce jeune metteur en scène normand qui, en dix ans, est devenu l’un des plus populaires de son temps. Il a proposé ce Thyeste très flamboyant dans la Cour d’honneur du Palais des papes, en ouverture du Festival d’Avignon 2018 ! (Thyeste © Jean-Louis Fernandez)

Thomas Jolly mise en scène

 

> La presse en parle !

« Un théâtre inspiré par les séries télévisées avec lesquelles il [Thomas Jolly] a grandi, avec du rythme, des images simples et des effets frappants. »
« C’est beau, on n’a jamais entendu texte aussi violent, et on a vu du théâtre comme parfois il est salutaire d’en voir. Un théâtre où la démesure frôle une injustice que seul un cri vers le ciel sans fond peut combler. » Le Monde 

« Un opéra rock aux accents parfois kitsch, à la démesure oppressante et folle. Une odyssée sauvage aux racines extravagantes, terribles du mal que chacun porte en soi. » Télérama
 

« Thyeste » au théâtre de Caen

Production : La Piccola Familia, le Festival d’Avignon, le Théâtre National de Strasbourg, La Comédie de Saint-Étienne-Centre Dramatique National. Coproduction : ExtraPôle Provence-Alpes Côte d’Azur, La Villette-Paris, théâtre de Caen, La Criée Théâtre National de Marseille, Centre Dramatique National de Normandie Rouen, Théâtre de L’Archipel Scène Nationale de Perpignan, Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique, Les Célestins Théâtre de Lyon, Antipolis Théâtre d’Antibes, Le Liberté Scène Nationale de Toulon. 

Autour du spectacle: 

> Côté LUX
Enemy de Denis Villeneuve
Rencontre avec Thomas Jolly à l'issue de la projection
mardi 5 mars (horaire à confirmer) au cinéma LUX
entrée libre pour les abonnés du théâtre de Caen, sur présentation de leur carte d’abonné ou du billet du spectacle, dans la limite des places disponibles
réservation conseillée à la caisse du cinéma

Partenaire(s) autour du spectacle: 
mer 06/03/2019 - 20h00
jeu 07/03/2019 - 20h00
ven 08/03/2019 - 20h00
Genre : 
Théâtre
Lieu : 
grande salle du théâtre
Durée : 
2h30
Pièce déconseillée aux moins de 12 ans, le sujet peut heurter la sensibilité des plus jeunes.