Aller au contenu principal

Confronté depuis plusieurs mois à une situation inédite, le théâtre de Caen, comme tant d’autres structures culturelles, a été contraint de suspendre ses représentations. Dès le printemps, nous vous proposions plusieurs options pour le traitement des billets concernés par ces annulations : remboursement, avoirs, reports lorsque cela était possible, dons parfois.

Si nous avons pu accueillir la création Vivian : clicks and pics de notre artiste en résidence Benjamin Dupé en octobre dernier et jouer ensuite notre production phare Le Ballet royal de la nuit, nous avons dû à nouveau suspendre toutes nos représentations, tous nos rendez-vous. Face à ce nouveau coup dur, constater votre soutien indéfectible nous fait chaud au cœur. De nombreux messages d’encouragement, de réconfort nous parviennent régulièrement.

En voici une sélection : 
« Ce lieu magique me manque énormément. » 
« Chaque jour, nous pensons à vous, à ces équipes qui nous accueillent avec sollicitude lors de chaque spectacle ; qui sont aux petits soins pour nous satisfaire, nous trouver la bonne place – même lorsqu'il n'y a plus de réservation en ligne possible. Mes meilleurs vœux à toutes les équipes, à celles qui sont sur le pied de guerre pour les reprogrammations, à celles qui attendent la reprise, tapies dans l'ombre, aux anonymes qui œuvrent dans les salles... »
« Notre théâtre nous manque énormément. »
« Bon courage et amitiés à toute l'équipe et notamment à la billetterie pour qui ça doit être un vrai casse-tête... »
« Bon courage... à nouveau... Si vous reportez, on sera là ! »
« Nous espérons bien sûr un report possible, nous sommes tellement déçus ... Courage ! »
« Une année sans culture, sans plaisir : que c’est triste. »
« Vivement l'année prochaine ! Bonnes, bonnes fêtes mon Théâtre. »
« Bon courage à toute l'équipe. Quelle chance d'avoir pu profiter du Ballet royal avant ce nouveau coup dur. »
« Ne vous mettez pas la pression ! Vous faites un maximum pour les artistes et pour nous spectateurs. Courage. »
« Vous avez tout notre soutien à partager avec les artistes, les intermittents, tous les personnels et celles ou ceux que j’aurais oubliés. »

Merci à vous tous ! Dans ces mots, nous puisons l’énergie pour rester mobilisés et préparer notre réouverture.