Aller au contenu principal

Le spectacle

Pensé et né durant ces derniers mois, le nouveau projet lyrique d’Antoine Gindt, Rayon N, questionne les relations entre sciences et politique, entre recherche et information. Dans son livret, Antoine Gindt revient sur les découvertes du professeur Blondlot, un physicien français qui crut avoir trouvé, au début du XXe siècle, un nouveau rayonnement qu’il baptisa Rayon N. Une découverte qui généra de nombreuses controverses avant d’être invalidée par un chercheur américain. Des thèmes qui résonnent fortement avec l’actualité sanitaire de ces derniers mois et qu’Antoine Gindt associe librement à l’un des contes d’Andersen, « Les Habits neufs de l’empereur ». Loin de toute velléité documentaire sur la Covid-19, Rayon N n’en demeure pas moins une fable terriblement actuelle, un thriller où tout le monde pense manipuler tout le monde.

Tandis que les théâtres et autres lieux de spectacle sont fermés, Rayon N interroge aussi la création artistique, sa capacité à fouiller l’actualité, sa permanence face à l’inactivité forcée de ces derniers mois. Devant l’impossibilité de se produire sur scène, l’équipe a choisi de filmer entièrement l’opéra. Un choix comme une évidence puisque l’audiovisuel a toujours été présent dans les créations d’Antoine Gindt. Ce dernier a présenté plusieurs de ses spectacles au théâtre de Caen : Ring Saga d’après Wagner (2011) ; Aliados sur la relation entre Thatcher et Pinochet (2013), Giordano Bruno, un opéra de Francesco Filidei, qui s’emparait déjà d’une figure scientifique ; La Passion selon Sade de Sylvano Bussotti (2017). Pour Rayon N, également coproduit par le théâtre de Caen qui a souhaité s’associer à ce projet singulier, Antoine Gindt s’entoure de ses complices habituels : Sebastian Rivas qui signe la musique, une commande de l’Ensemble intercontemporain, le chef d'orchestre Léo Warynski, et le réalisateur Philippe Béziat. Ce dernier a signé de nombreux documentaires et films d’opéra : Les Indes galantes, avec Clément Cogitore, Bintou Dembélé et Leonardo Garcia Alarcon en 2020, Traviata et nous, avec Natalie Dessay et Jean-François Sivadier en 2012,  Pelléas et MélisandeLe Chant des aveugles, avec Olivier Py et Marc Minkowski, en 2008...

Rayon N sera disponible en ligne d’ici quelques mois.

En attendant, nous vous invitons à en découvrir les coulisses et les prémices via un court-métrage de Julien Ravoux, À la découverte de Rayon N : étape 1

Accédez aux coulisses de l'opéra en streaming : 
https://youtu.be/Rw-BCaBRzu8

Cette diffusion est suivie d'une rencontre animée par Saskia De Ville avec Antoine Gindt, Sebastian Rivas et Philippe Béziat. Ce sera également l'occasion d'entendre deux extraits musicaux de Rayon N, interprétés par la soprano Raquel Camarinha et quatre solistes de l'Ensemble intercontemporain.

 

--
Rayon N : argument

« En 1903, le professeur René Blondlot, auréolé d'une brillante réputation de chercheur, découvre à l'Université de Nancy un rayonnement qu'il nomme - en l'honneur de sa ville natale - Rayon N. Ce Rayon N a fait l'objet de nombreuses publications en France et dévient l'objet d'une récupération politique où le "patriotisme" l'emporte sur l'objectivité scientifique. 
Moins d'un an plus tard, cette découverte est remise en cause par le physicien américain Robert Williams Wood dans la revue Nature. Sa conclusion est que le phénomène observé était purement subjectif et que les conditions de réception de l'expérience étaient faussées par une sorte de conditionnement collectif et des méthodes peu fiables. 
Librement associé au contre d'Andersen "Les Habits neufs de l'empereur", ce fait divers offre un scénario entre fantastique, absurde et réalité, mettant en scène de manière vive et imagée, les personnages réels ou inventés de cette histoire ; le Professeur B et sa femme, son assistant, la documentaliste, l'homme politique et quelques foules de journaliste et de notables grâce auxquels s'entremêlent escroquerie scientifique, intrigue du pouvoir et séduction. » Antoine Gindt

 

 


Distribution

Sebastian Rivas musique - commande de l'Ensemble intercontemporain
Léo Warynski direction musicale
Antoine Gindt texte
Philippe Béziat réalisation
Fabrice Goubin assistant musical
Yoan Héreau, Thomas Tacquet-Fabre chefs de chant
 

avec 
Lionel Peintre Professeur B
Mélanie Boisvert Madame B
Dominic Gould Le Président Power
Nick Scott Greg
Raquel Camarinha Alix
 

Les Métaboles
Ensemble Intercontemporain

 

 


Film de Julien Ravoux avec Antoine Gindt, Sebastian Rivas, Lionel Peintre, Mélanie Boisvert, Raquel Camarinha, Nicholas Scott, Dominic Gould, Léo Warynski, Les Métaboles, Ensemble intercontemporain.

Production : T&M Nîmes/Occitanie, Grame, Métaboles, Ensemble Intercontemporain,

Avec le soutien de la Scène de recherche ENS Paris-Saclay, la Fondation Bettencourt Schueller, du Théâtre de Caen, du Théâtre de Nîmes

© 2021, T&M, Grame, Les Métaboles, Ensemble intercontemporain