Aller au contenu principal

Le spectacle

départ à 18h00 du théâtre de Caen, devant l’entrée des artistes, 
135 Boulevard Maréchal-Leclerc (transport offert par le théâtre de Caen) 
réservation à la billetterie Côté Jardin du théâtre de Caen

 

pièce en trois actes (1936) de Federico García Lorca (1898-1936)

Dans la maison de Bernarda Alba récemment veuve de son second époux, le deuil est de rigueur. Un deuil extrême – un isolement complet d’une durée de huit ans, comme le veut la tradition andalouse – que la veuve impose à sa mère, à ses filles et à elle-même. Emmurées, bâillonnées, les plus jeunes doivent aussi se tenir éloignées des hommes. 
Ce matriarcat clos et étouffant semble la réplique miniature de la société espagnole d’alors, repliée sur elle-même et prisonnière de ses propres croyances. La tyrannie intime et familiale des Alba fait écho à celle extérieure, politique et obscurantiste du joug franquiste.
À cette tragédie de la pièce, s’ajoute celle personnelle de García Lorca, exécuté par les Phalangistes à 38 ans, deux mois après avoir écrit celle-ci en prison. Censurée par le régime franquiste, la pièce sera jouée pour la première fois seulement neuf ans plus tard à Buenos Aires. 
Metteur en scène pour le théâtre et l’opéra, Yves Beaunesne est à la tête du Centre dramatique national de Poitou-Charentes.


Distribution

Yves Beaunesne mise en scène
Marion Bernède texte français et dramaturgie 
Damien Caille-Perret scénographie
Camille Rocailleux création musicale
Pauline Buffet assistanat à la mise en scène 
Rosabel Huguet chorégraphie

avec
Manika Auxire, Johanna Bonnet, Myriam Boyer, Milena Csergo, Lina El Arabi, Églantine Latil, Fabienne Lucchetti, Catherine Salviat, Alexiane Torres
 


Production : La Comédie Poitou-Charentes/Centre dramatique national, avec le soutien de la DRAC Nouvelle Aquitaine – ministère de la Culture, de la Région Nouvelle Aquitaine et de la Ville de Poitiers.
Coproduction : Théâtre Montansier, JTN.