Aller au contenu principal

Retrouvez La Maîtrise de Caen lors de ses auditions, le samedi à midi, en l'église Notre-Dame de la Gloriette. Le répertoire s'étend de la période baroque à la musique d'aujourd'hui. Chaque concert dure 30 minutes et c'est entrée libre !

Après une saison perturbée par la crise sanitaire et qui nous a atteint dans le cœur même de notre pratique – le collectif et le vocal – il est temps que la musique reprenne ses droits. Le public de la Gloriette retrouvera donc les garçons de La Maîtrise de Caen, souvent en petits groupes, dans des aventures musicales embrassant un vaste répertoire allant de la Renaissance à aujourd'hui.
Cette saison sera aussi l'occasion de renouveler des collaborations qui nous sont chères et qui font la marque de La Maîtrise de Caen. 
Quelques chanteurs professionnels de La Maîtrise nous ont proposé des programmes passionnants. Jean-Marc Savigny nous emmènera visiter des pages peu connues de Satie, Milhaud et Durey. Nous clôturerons l'année Beethoven avec Vincent Lièvre-Picard qui nous fera découvrir des pages chorales et vocales peu connues du maître de Bonn.
Nous retrouverons des ensembles qui sont nos partenaires depuis quelques années : les Musiciens de Saint-Julien de François Lazarevitch pour une magnifique cantate de Bach rarement interprétée, Komm, du süsse Todesstunde ; les Meslanges de Thomas van Essen avec lesquels nous célèbrerons plusieurs anniversaires : Josquin Desprez (mort en 1521), surnommé « le Prince des musiciens » par ses contemporains avec sa Messe de L'Homme armé sexti toni ; Jan Pieterszoon Sweelinck, « l'Orphée d'Amsterdam » (mort en 1621) ; et Michael Praetorius (mort aussi en 1621), musicien protéiforme, autant admiré de son temps pour ses motets et ses chorals que pour ses danses instrumentales et ses écrits théoriques et organologiques qui sont aujourd'hui une mine pour les musicologues. La Maîtrise proposera une audition dans le cadre du week-end Osez Haydn ! en collaboration avec Julien Chauvin et Le Concert de la Loge. 
Nous entamerons également une collaboration normande avec La Maîtrise de Rouen dirigée par Pascal Hellot dans une Messe pour voix d'enfants et ensemble instrumental signée Rheinberger, maître de chapelle à Munich à l'époque de Wagner.
La Maîtrise participera enfin à deux festivals : Les Boréales avec Jesu Membra Nostri du compositeur danois, Dietrich Buxtehude ; et Aspects des Musiques d'Aujourd'hui avec une œuvre de Tôn-Thât Tiêt. À noter : le grand chef François-Xavier Roth a également souhaité qu'un soliste de La Maîtrise de Caen tienne le rôle d'Yniold dans Pelléas et Mélisande lors des représentations au théâtre de Caen et à l'Opéra de Lille. 
Les plus jeunes ne seront pas oubliés puisqu'ils fêteront le réveillon en compagnie de François Morel et de ses musiciens, avant de célébrer les couleurs de L'Album à colorier de Jean Absil. Enfin, La Maîtrise aura l'honneur de créer le spectacle imaginé par David Lescot et Damien Lehman, J'entends des voix. Le travail, malheureusement interrompu en mars 2020, augure déjà d'un magnifique résultat ! 

Olivier Opdebeeck

Les auditions de la saison : prenez date !