Aller au contenu principal

Grand nom du théâtre français – trois Molières reçus au cours de sa carrière –, attaché aux textes du répertoire, Alain Françon met en scène Marivaux et signe le grand succès de la rentrée théâtrale à Paris cette saison. Il nous fait redécouvrir toute la subtilité de l'écrivain, sa maîtrise du langage, sa fine connaissance du sentiment amoureux, ses atermoiements. Ne manquez pas cette très remarquée « surprise » de la saison ! Depuis sa création au Théâtre du Nord à Lille en novembre dernier et à l’affiche du Théâtre National de l’Odéon à Paris pendant un mois, La Seconde Surprise de l’amour fait avec enthousiasme l’unanimité auprès de la presse. Un fait remarquable dû à la surprenante modernité du texte de Marivaux, au talent d’Alain Françon pour la direction d’acteurs et à son goût des mots et à une jeune et talentueuse distribution.

« Dans une belle mise en scène d’Alain Françon portée par l’interprétation fine de ses comédiens, la pièce de Marivaux [...] brille de toute son intelligence et son ironie. » Libération

« Maniant avec subtilité l’art de la dérision, Alain Françon aborde ces errances sur la carte du tendre avec une légèreté qui n’exclut pas d’en rire. Sous une lumière dorée propre à réveiller les passions charnelles et dans des costumes qui misent sans outrance sur un vestiaire contemporain, la modernité de la langue de Marivaux fait alors des miracles. »
Les Inrockuptibles

« Pour tenir une ligne aussi subtile, sans jamais plomber la représentation, il faut des interprètes de haut vol. Ils sont remarquables, dirigés de main de maître, et ce dans un registre de jeu aussi détonant que séduisant. Alain Françon n’a jamais fait jouer ses acteurs de manière psychologique, mais il pousse ici plus loin encore que dans d’autres spectacles la recherche d’un jeu où la langue actionne le corps des comédiens, sans plaquer d’intentions ou de clichés. » Le Monde 

« Suzanne de Baecque brille en Lisette dans La Seconde Surprise de l’amour de Marivaux, à l’Odéon-Théâtre de l’Europe. Sous la direction avisée du découvreur de talents Alain Françon. » Télérama

« Alain Françon met en scène avec superbe La Seconde Surprise de l’amour, servie par des interprètes de haute volée. Un régal, à tout point de vue. » L'Humanité

« Sublime Seconde Surprise de l’amour. Un spectacle pétillant et délicat, où les sentiments sont les éternels agitateurs du grand mouvement de la vie. » La Croix

« Une merveille de fraîcheur et de drôlerie, portée par une jeune troupe inspirée. [...]  Alain Françon a fait fort. À ce niveau de grâce et d'excellence, le théâtre s'avère un puissant remède à la mélancolie. » Les Échos

« Quel beau spectacle !  [...]  Françon fait confiance à Marivaux. Les comédiens font confiance à Françon. [...] C’est un enchantement. Ajouté toujours au bonheur d’écouter Marivaux. » « Le Masque et la Plume », France Inter

« Une création d'une grande profondeur qui fait éclater les hauteurs et profondeurs de l'être. [...] Dans la mise en scène d'Alain Françon, ces tours et détours amoureux résonnent d'une tout autre façon. [...] Les répliques se déploient comme on ne s'y attendait pas ; hâtives ou curieusement syncopées, joyeusement facétieuses ou abruptement débordantes. » La Terrasse