Aller au contenu principal
Trois danseurs

Le spectacle

Comment dire avec le corps la phrase courte et lucide de Françoise Sagan ? Comment danser cette écriture incisive et rapide, remarquée et célébrée dès son premier roman Bonjour Tristesse ? Comment danser ce roman ? Cécile, adolescente insouciante, doit composer avec Anne, la nouvelle compagne de son père. Elle manigancera pour les séparer. Jusqu’au drame. Derrière l’aura de scandale et sous l’apparente oisiveté de l’auteure, pointe déjà la connaissance fine des rouages du cœur : la cruauté de l’adolescence, ses manipulations, la perversité de l’amour, sa sincérité aussi.
Pour faire danser les mots de Sagan, Jean-Claude Gallotta imagine un pas de trois. La sensualité de Cécile se heurte au corps grave et las d’Anne. Sous le regard du chorégraphe, les corps aimants et aimantés disent ce que taisent les cœurs. Ce lien qui les retient, les anime tour à tour, se noue et se dénoue. En toile de fond, une ambiance sonore issue des années 50, du jazz vocal à la chanson française en passant par les mots et la voix de Françoise Sagan elle-même. Le mot « chorégraphie » – issu des termes  grecs « danse » et « écrire » – n’aura jamais aussi bien convenu.


Distribution

Jean-Claude Gallotta chorégraphie d’après Bonjour Tristesse de Françoise Sagan (Julliard)
Mathilde Altaraz assistante à la chorégraphie
Claude-Henri Buffard dramaturgie
Strigall musique originale
Marion Mercier assistée de Jacques Schiotto costumes
Benjamin Croizy lumières

avec 
Georgia Ives, Thierry Verger, Béatrice Warrand en alternance avec Naïs Arlaud, Bruno Maréchal, Angèle Methangkool-Robert


Production : Groupe Émile-Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta.  Avec le soutien de la MC2:Grenoble et avec l’aimable autorisation de Denis Westhoff. Le Groupe Émile-Dubois / Cie Jean-Claude Gallotta est soutenu par le ministère de la Culture-DGCA et la DRAC Auvergne-Rhône Alpes ainsi que la Région Auvergne-Rhône Alpes et le Département de l’Isère.