Aller au contenu principal

Le spectacle

d'après le roman Le Capitaine Fracasse (1863) de Théophile Gautier (1811-1872)

S’ennuyant ferme dans le château familial, le baron de Sigognac trouve un regain de vie en rejoignant une troupe de comédiens errants. Sur scène, il devient Capitaine Fracasse, héros truculent et plein de panache tandis qu’en coulisses, il tombe sous le charme d’Isabelle, l’une des comédiennes.  
Théophile Gautier mettra plus de trente ans à écrire Le Capitaine Fracasse, roman de cape et d’épée du XIXe siècle, maintes fois porté à la scène et à l’écran depuis. Cette grande fresque épique et populaire est aussi une ode à la langue française, de son expression la plus châtiée jusqu'à l’argot des tavernes. 
Elle porte surtout en elle une éclatante déclaration d’amour au théâtre, à sa capacité de réenchanter le monde, que ce soit de la part de Théophile Gautier comme de son metteur en scène d’aujourd’hui, Jean-Christophe Hembert. 
Formé auprès de Roger Planchon et Laurent Pelly, ce dernier est notamment connu pour son rôle de Karadoc dans Kaamelott. Il s’entoure ici de deux autres complices d’Alexandre Astier : Jacques Chambon (Merlin) et Thomas Cousseau (Lancelot). Un théâtre jubilatoire et généreux pour une soirée à partager en famille !


Distribution

Jean-Christophe Hembert mise en scène, adaptation
Loïc Varraut adaptation
Aurélia Dury, Loïc Varraut collaboration artistique
Fanny Gamet, Jean-Christophe Hembert, Seymour Laval décors
Clément Mirguet musique et création son
Seymour Laval, Sébastien Béraud lumières
Fanny Gamet accessoires
Mina Ly costumes et masques
Cécile Kretschmar maquillage, coiffure et masques
Sarah Chovelon assistanat à la mise en scène

avec
David Ayala, Bruno Bayeux, Jean-Alexandre Blanchet, Jacques Chambon, Caroline Cons, Thomas Cousseau, Aurélia Dury, Eddy Letexier, Véronique Sacri, Vincent Schmitt, Loïc Varraut


Coproduction : Les Châteaux de la Drôme ; Théâtre de Carouge-Genève ; Groupe Barrière ; Les Célestins-Théâtre de Lyon ; L'Espace des Arts-Scènes Nationale de Chalon-sur-Saône ; Le Volcan – Scène Nationale du Havre ; Le Liberté, Scène nationale de Toulon
Avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.