Aller au contenu principal

Le spectacle

Grand succès populaire et médiatique de la saison 17/18 du théâtre de Caen, Le Ballet royal de la nuit est encore dans toutes les mémoires et demeure l’un des grands temps forts de l’histoire du théâtre de Caen ! Acrobates, jongleurs, chanteurs et musiciens ont fait du Ballet royal de la nuit un spectacle enchanteur et total, empreint de merveilleux et de poésie. 
Commandé par Mazarin au lendemain de la Fronde pour asseoir le pouvoir du jeune Louis XIV, consacrera celui-ci Roi-Soleil. Chef de l’ensemble Correspondances, en résidence au théâtre de Caen, Sébastien Daucé a reconstitué avec patience et passion la partition de ce spectacle hors normes qui n’avait jamais été rejoué depuis sa création en 1653. Signant mise en scène, chorégraphies, scénographie et costumes, Francesca Lattuada a su redonner vie à toute la magie foisonnante du livret qui puise largement dans les mythes, les légendes et les contes. Sirènes et princes, monstres et sorcières défilent dans un tourbillon de costumes tous plus colorés et inventifs les uns que les autres. 
Cette aventure exceptionnelle a fait l'objet d'un très beau coffret DVD publié par harmonia mundi. Et cette saison, elle reprend vie une seconde fois sur la scène du théâtre de Caen pour trois nouvelles représentations. Mais aussi en France et à l'étranger pour seize dates : à Versailles, Paris, Rouen, au Luxembourg, à Cracovie... 
Ne manquez pas cette occasion de découvrir… ou redécouvrir ce chef-d’œuvre !

En tournée :    
les 15, 16 et 17 mai 2020, à l'Opéra de Versailles 
les 25 et 26 septembre 2020, au Grand Théâtre de Luxembourg
les 7 et 8 octobre 2020, au Théâtre des Champs-Élysées, Paris
les 18 et 19 novembre 2020, à l'Opéra de Lille
les 17, 18, 20 et 22 décembre 2020, à l'Opéra National de Lorraine, Nancy


Distribution

Jean de Cambefort, Antoine Boësset, Louis Constantin, Michel Lambert, Francesco Cavalli, Luigi Rossi musique
Isaac de Benserade textes
Ensemble Correspondances chœur et orchestre
Sébastien Daucé direction et reconstitution musicales 
Francesca Lattuada mise en scène, chorégraphies, scénographie, création de costumes
Olivier Charpentier, Bruno Fatalot création de costumes 
Christian Dubet création lumières 
Catherine Saint-Sever création maquillages, coiffures, perruques 
Aitor Ibáñez création vidéo 

avec 
Étienne Bazola, Renaud Bres, Nicolas Brooymans, Deborah Cachet, Caroline Dangin-Bardot, Perrine Devillers, Violaine Le Chenadec, Ilektra Platiopoulou, Lucile Richardot, David Tricou, Caroline Weynants solistes
Sean Patrick Mombruno danseur
Jive Faury, Yan Oliveri, Vincent Regnard jongleurs
Marianna Boldini, Pierre-Jean Bréaud, Adria Cordoncillo, Frédéric Escurat, Alexandre Fournier, Caroline Le Roy, Pierre Le Gouallec, Pablo Monedero de Andrès, Jordi Puigoriol, Michael Pallandre, Étienne Revenu, Amaïa Valle acrobates


La presse en parle

« Entre correspondances et contrastes, humour et poésie, violence et sensualité, ces rapides tableaux de genre s’enchaînent dans une féerie kaléidoscopique, avant de laisser place au temps suspendu d’une grande scène lyrique. Un ravissement à tous les sens du terme. »
Le Monde 

« Dès la première entrée, on est saisi par la poésie de cet univers hors du temps et des heures. Une cosmogonie nouvelle. D'inspiration baroque mais furieusement moderne. »
Le Figaro


Créé les 8, 9, 11 et 12 novembre 2017 au théâtre de Caen. 

Production : théâtre de Caen.
Coproduction : Opéra de Dijon, Château de Versailles Spectacles, Ensemble Correspondances.

Avec le soutien de la Fondation Rothschild.
Coproducteur associé pour la nouvelle production : Théâtres de la Ville de Luxembourg.

Correspondances est en résidence au théâtre de Caen. Il est ensemble associé à l’Opéra et la Chapelle du Château de Versailles, au Musée du Louvre et au Théâtre de l’Aquarium à la Cartoucherie. Correspondances est soutenu par la DRAC Normandie (ministère de la Culture), la Région Normandie et la Ville de Caen. La Caisse des Dépôts et Mécénat Musical Société Générale sont grands mécènes de l’ensemble Correspondances. L’ensemble est aidé par la Fondation Musica Solis qui réunit des mélomanes actifs dans le soutien de la recherche, de l’édition et de l’interprétation de la musique du XVIIe siècle. Il reçoit régulièrement le soutien de l’Institut Français, du Bureau Export, de l’Adami, de la Spedidam et de la SPPF pour ses activités de concert et discographiques. L’ensemble est membre de la FEVIS et du Profedim.