Aller au contenu principal

Le spectacle

d'après le tableau La Madone Sixtine de Raphaël et des textes de Vassili Grossman, Milena Jesenská, Robert Walser et Fernando Pessoa

Ils sont sept. Déambulant dans ce qui pourrait être un refuge, une prison ou un lieu de passage. Des êtres aux parcours et générations divers, qui tentent de vivre ensemble et de composer avec le désordre du monde. Passages et rencontres, paroles et silences se succèdent ainsi, avec pour seul fil d’Ariane la bonté, ce geste qui n’attend pas de retour. Au fil de leurs expériences, l’eau et la lumière jaillissent, des objets surgissent… 
Comme à leur habitude, Dorian Rossel et Delphine Lanza ont puisé dans des textes non destinés au théâtre – comme pour Voyage à Tokyo, Le Dernier Métro accueillis aussi au théâtre de Caen. Ici, ils s’inspirent entre autres de La Madone Sixtine, une nouvelle du Soviétique Vassili Grossman. Éprouvé par l’Holocauste, les persécutions staliniennes, la cruauté de son siècle, Grossman y évoque l’immense bonté ressentie devant le célèbre tableau de Raphaël, « un trésor d’humanité au-delà des religions et des dogmes ». 
La bonté est la véritable héroïne, inattendue, puissante et si fragile à la fois, de cette fable humaniste et poétique. Mais Madone est aussi une ode émouvante et vibrante au théâtre, à sa capacité à transformer le monde. « L’unique dessein de nos spectacles est l’espoir d’avoir touché au cœur », signent les deux metteurs en scène.
 


Distribution

Dorian Rossel, Delphine Lanza mise en scène
Carine Corajoud, Karelle Ménine et Karim Kadjar collaboration dramaturgique
Julien Brun scénographie et lumières
David Scrufari musique originale
Amandine Rutschmann costumes

avec 
Antonio Buil, Alenka Chenuz, Fabien Coquil, Giulia Crescenzi, Mimi Jeong, Delphine Lanza et Roberto Molo


Création du 23 au 29 septembre 2020 au Théâtre Forum Meyrin.  Spectacle lauréat du concours Label+ romand - arts de la scène 2018. Coproduction : Cie STT (Super Trop Top) ; Théâtre Forum Meyrin ; Les Théâtres Aix-Marseille ; Maison de la culture Bourges/Scène nationale. Soutiens : Spectacle lauréat du concours Label+ romand-arts de la scène 2018 ; Fondation Meyrinoise du Casino ; Loterie Romande ; Pro Helvetia aide à la création ; École de la Comédie de Saint-Étienne/DIESE # Auvergne-Rhône-Alpes ; Fondation Leenaards ; Ernst Göhner Stiftung ; Maison des compagnies ; F.A.I.P Les Teintureries.