Aller au contenu principal
Portrait de Dhafer Youssef le visage entre les mains

Le spectacle

L’Orient fait vibrer la 21e Nuit du jazz avec deux compositeurs et interprètes de renom : Dhafer Youssef et Khalil Chahine ! 
D’abord, direction le Kafé Groppi, lieu cosmopolite et mythique du Caire, avec le compositeur Khalil Chahine. Né à Caen, celui-ci n’avait encore jamais joué dans sa ville natale. Voilà qui est réparé ! Guitariste professionnel, Khalil Chahine a accompagné de nombreux artistes aux univers très différents : Michel Legrand, Diane Dufresne, Jacques Dutronc… Il travaille pour la télévision, le cinéma (il a notamment signé la musique de Vénus Beauté de Tonie Marshall, Monsieur Batignole de Gérard Jugnot…). En octobre 2018, après cinq ans de travail, paraît l’album Kafé Groppi, porté par des souvenirs d’enfance aux saveurs d’Égypte. 
C’est ensuite l’un des grands maîtres du oud qui nous invite à le suivre : Dhafer Youssef ! Explorateur des musiques du monde, ce dernier a largement contribué à l’introduction de l’instrument roi de l’Orient dans le jazz. Avec Sounds of mirror, il propose un album aux sonorités hindoues concocté initialement avec Zakir Hussain, grand maître du tabla.  À ses côtés sur scène, le percussionniste franco-indien Stéphane Édouard et le très méditatif guitariste norvégien Eivind Aarset. 
Cordes toujours mais d’inspiration honfleuraise avec deux sessions autour de Satie dans les foyers à l’entracte et au café à l’issue du concert en salle. Uptown Jazz Trio invite le guitariste Jean-Baptiste Gaudray pour une relecture de Trois Gymnopédies et Trois Gnossiennes, écrites par Érik Satie en 1888 pour piano seul. 


Distribution

Khalil Chahine Quintet
Khalil Chahine
composition, arrangements, guitares, mandole, harmonica
Éric Séva saxophones
Christophe Cravero piano/violon
Kevin Reveyrand basse
Matthieu Chazarenc batterie

Dhafer Youssef Quartet 
Dhafer Youssef oud, voix
Raffaele Casarano clarinette
Eivind Aarset guitare
Stéphane Édouard percussions

Uptown Jazz Trio invite Jean-Baptiste Gaudray
Florent Gac piano
Clément Landais contrebasse
Grégory Serrier batterie
Jean-Baptiste Gaudray guitare


La presse en parle

« Nourri de culture soufie, [Dhafer Youssef] s’entiche de musique indienne… pour la rendre universelle. »
Télérama

 « Un album méditatif au charme envoûtant ! » (à propos de Sounds of mirror)
Le Monde 

« Kafé Groppi est beau comme une viole d'amour couchée sur les peaux d'une batterie ou le chant d'un cor anglais lové dans un arpège de guitare, 
il y a des images et des odeurs. » 
Jazz News