Aller au contenu principal

Le spectacle

pièce pour Kaori Ito (2012)

Dans une forêt de fils noirs et verticaux, à la fois obstacle, inspiration et écrin, la danseuse Kaori Ito joue avec le risque, la lenteur et la gravité. Comment danser dans cet espace contraint, strié de nylon ? Avec ce dispositif emprunté à la marionnette mais dont il n’a gardé que les fils, Aurélien Bory dit comment la danse a modelé, sculpté  le corps et l’être de la danseuse, soumis aux choix artistiques de nombreux chorégraphes au fil de sa carrière. D’origine japonaise, un temps new yorkaise, Kaori  Ito a été formée à la danse classique, puis révélée chez Philippe Decouflé, James Thierrée ou encore Alain Platel. 
Désignant un réseau nerveux de l’abdomen, point de vulnérabilité et cœur pulsant des émotions, le plexus (du latin plectere : « entrelacer », « tresser »)  était pour la danseuse Isadora Duncan le ressort central de tout mouvement du corps. Entrelaçant effets d’optique, magie, art de la marionnette et danse en un solo très graphique, Plexus révèle le cheminement physique et intérieur de cette interprète d’exception. Kaori Ito déploie sa gestuelle unique, maîtrisée et déliée tout à la fois. Elle danse avec l’espace. À moins que ce ne soit l’espace qui danse avec elle.


Distribution

Aurélien Bory conception, scénographie et mise en scène 
Aurélien Bory, Kaori Ito chorégraphie 
Joan Cambon composition musicale 
Sylvie Marcucci costumes
Taïcyr Fadel conseiller à la dramaturgie 
Arno Veyrat création lumière 
Thomas Dupeyron plateau et manipulations 
Stéphane Ley sonorisation

avec 
Kaori Ito danse


La presse en parle

« Un sommet d’intelligence. » Les Échos

« Un bijou de théâtre optique d'une grande beauté, qui croise la magie, l'art de la marionnette et le cinéma. » Le Monde  

« Une splendeur visuelle. » Libération


Production : Compagnie 111- Aurélien Bory. Coproduction : Le Grand T – théâtre de Loire Atlantique – Nantes, Théâtre Vidy – Lausanne ; Théâtre de la Ville – Paris, Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées, Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, La Coursive scène nationale – La Rochelle, Agora – PNAC Boulazac-Nouvelle-Aquitaine.  Résidences et répétitions : Le Grand T – théâtre de Loire Atlantique – Nantes ; Théâtre Garonne scène européenne – Toulouse, Théâtre Vidy – Lausanne.  Avec l’aide de l’Usine Centre des arts de la rue et de l’espace public – Tournefeuille Toulouse Métropole.