Aller au contenu principal
Groupe d'enfants qui chantent

« Racines…
Musique populaire, musique savante... De tous temps, les deux répertoires se sont croisés. Et c'est cette rencontre que La Maîtrise se propose d'explorer cette année. Tout d'abord à travers sa grande création de l'année. J'entends des voix sera notre programme phare  : un théâtre musical, où l'écrivain, dramaturge, metteur en scène et musicien David Lescot et son complice Damien Lehman – musicien multiforme – nous emmèneront dans une histoire construite autour de chansons populaires normandes : chants marins, histoires d'amour et autres chansons rythmeront une histoire où les garçons de La Maîtrise seront accompagnés par quelques danseuses du Conservatoire de Vire.
Cette création sera pour nous l'occasion d'interroger la chanson populaire vue par quelques  compositeurs du passé ; comment Josquin Desprez, Dietrich Buxtehude, Michel Corrette, Antonin Dvořák, Edvard Grieg, Camille Saint-Saëns, Gabriel Dupont, Gabriel Pierné, etc. ont-ils imaginé les mélodies de leur pays pour se les approprier, au point d'en faire des créations à part entière ? Certains reprennent les chansons en les harmonisant avec ingéniosité, sans en transformer la structure ; certains s'approprient complètement les mélodies au point d'en faire des œuvres originales et de création à part entière. D'autres enfin, comme Kurt Weill, réinventent des mélodies qui marquent le public au point de recréer un folklore imaginaire. 
À côté des programmes consacrés à ce thème, La Maîtrise retrouvera quelques-uns de ses partenaires privilégiés : Les Musiciens de Saint-Julien et François Lazarevitch dans la magnifique cantate de Bach Komm, du süsse Todesstunde ; les musicologues d'IReMus et l'Ensemble Les Meslanges de Thomas Van Essen dans un programme dédié au grand musicien français de la fin du XVIIIe siècle révélé la saison dernière, Pierre-Louis Pollio. L'Ensemble Vocal Cori Spezzati viendra relayer les Maîtrisiens pour proposer une création du compositeur Franck Villard. Nous aurons enfin la visite d'anciens Maîtrisiens qui font une carrière extraordinaire sur la scène nationale et internationale : Cyrille Dubois et Jean-Christophe Lanièce. 
La Maîtrise participera également à la Saison de l'Orchestre de Caen pour le Songe d'une nuit d'été de Félix Mendelssohn, le 11 février, à l'auditorium Jean-Pierre Dautel du Conservatoire de Caen.
La saison commencera par trois auditions conçues en collaboration avec le festival du Septembre Musical de l'Orne. Nous suivrons les traces du musicologue Charles Burney qui, en 1770, découvrait avec émerveillement les musiciens chantés à la Chapelle Sixtine à Rome. Nous réécouterons quelques-uns des chefs-d'œuvre chantés dans la célèbre chapelle décorée par Michel-Ange lors de la Semaine Sainte et signés Palestrina, Josquin Desprez et Allegri. Nous présenterons deux versions très différentes du célèbre Miserere de ce dernier. »

Olivier Opdebeeck