Aller au contenu principal

Le spectacle

Initialement prévu les 16, 17, 18, 19 et 20 décembre, le spectacle Le Bourgeois Gentilhomme est à nouveau reporté. 
Il se jouera les mardi 22, mercredi 23, jeudi 24, vendredi 25 et samedi 26 juin, à 20h.
Vos billets seront automatiquement reportés selon l’ordre du calendrier :
mercredi 16 décembre > mardi 22 juin
jeudi 17 décembre > mercredi 23 juin
vendredi 18 décembre > jeudi 24 juin
samedi 19 décembre > vendredi 25 juin
dimanche 20 décembre > samedi 26 juin

 

comédie-ballet en cinq actes (1670) de Molière (1622-1673) sur une musique de Jean-Baptiste Lully  (1632-1687)
créée le 14 octobre 1670 au Château de Chambord
partition : éditions Nicolas Sceaux (2014) 

« Belle Marquise, vos beaux yeux me font mourir d’amour. » À moins que ce ne soit : « Mourir vos beaux yeux, belle Marquise, d’amour me font » ? Voici sans doute l’une des plus célèbres et des plus savoureuses leçons de langue et de séduction du théâtre ! Pour séduire Dorimène, Monsieur Jourdain souhaite trouver la plus galante des tournures. Mais aussi apprendre ce que doit savoir tout noble gentilhomme – la danse, la musique, la philosophie, les armes – et se comporter comme tel. Naïf, pris à son propre piège, Monsieur Jourdain sera finalement moqué.
Dans cette nouvelle mise en scène – un de ses vieux rêves – Jérôme Deschamps voit en Monsieur Jourdain non pas un précieux sot mais un bourgeois qui s’ennuie, avide de s’élever par le savoir, la culture. Avec sa fantaisie habituelle et beaucoup de gourmandise, le créateur des Deschiens campe lui-même cet attachant personnage à la curiosité sincère et enjouée, bien plus seul qu’il n’y paraît.
Dans la fosse, L'Académie des Musiciens du Louvre porte avec talent la musique composée par Lully dont le clou est bien évidemment la fameuse Marche pour la cérémonie des Turcs. Créé au Printemps des Comédiens de Montpellier, joué à l’Opéra Royal de Versailles, ce truculent joyau de Molière façon Deschamps sera l’un des grands rendez-vous de la saison au théâtre de Caen. Amusement garanti pour ce spectacle à découvrir en famille !


Distribution

Jérôme Deschamps mise en scène
David Dewaste direction musicale
Natalie van Parys chorégraphie
Félix Deschamps décors
Vanessa Sannino costumes
Cécile Kretschmar conception perruques
François Menou lumières
Sophie Bricaire, Damien Lefèvre assistanat à la mise en scène
Sylvie Châtillon accessoires
Laurent Huet, Alexandra Leseur-Lecocq fabrication marionnette
Nicolas Rouleau effets son

avec
Jean-Claude Bolle Redat, Sébastien Boudrot, Bénédicte Choisnet, Vincent Debost, Jérôme Deschamps, Aurélien Gabrielli, Pauline Gardel, Guillaume Laloux, Josiane Stoleru, Pauline Tricot comédiens 
Paco Garcia, Lisandro Nesis, Jérôme Varnier (en cours) solistes
Anna Chirescu, Pierre Guilbault, Maya Kawatake Pinon, Antonin Vanlangendonck danseurs

et
L’Académie des Musiciens du Louvre en partenariat avec Le Jeune Orchestre de l'Abbaye de Saintes et le CRR de Paris


La presse en parle

« Jérôme Deschamps crée un Bourgeois Gentilhomme à la fois classique et loufoque. » Le Point 

« Sur scène, [Jérôme Deschamps] campe un Monsieur Jourdain tendre, naïf, drôle, entouré de très bons comédiens et très bons danseurs. Comme toujours, [il] émaille sa mise en scène de mille petits trucs originaux et très drôles. » Le Figaro


Production : Compagnie Jérôme Deschamps. Coproduction : Printemps des Comédiens, Montpellier ; Opéra Comique ; Opéra Royal-Château de Versailles Spectacles ; Les Musiciens du Louvre ; Opéra National de Bordeaux ; théâtre de Caen ; Célestins – Théâtre de Lyon ; la Comédie de Clermont-Ferrand, scène nationale. La Compagnie Jérôme Deschamps est soutenue par le ministère de la Culture. Les Musiciens du Louvre sont subventionnés par la Région Auvergne Rhône-Alpes, le ministère de la Culture (DRAC Auvergne Rhône-Alpes). Le spectacle est soutenu par la SPEDIDAM et la Région Île-de-France. Remerciements : Richard Peduzzi.