Aller au contenu principal

Le spectacle

Déjà la cinquième saison que le théâtre de Caen accompagne le Quatuor Cambini-Paris dans son audacieux défi : interpréter l’intégralité des 68 quatuors à cordes, composés par Joseph Haydn entre 1757 et 1803. Chaque année, trois concerts, commentés par Clément Lebrun, proposent d’explorer cet exceptionnel corpus.
Pour le premier rendez-vous de cette nouvelle saison, le Quatuor Cambini-Paris joue sur instruments d’époque le Quatuor Opus 17 n° 1. Il fait partie d’une série de six quatuors datés de 1771, remarquables par la variété des atmosphères et l’inventivité de l’écriture. Quant au Quatuor Opus 54 n° 2, la partie virtuose du premier violon laisse penser qu’il est écrit pour Johann Tost, violoniste de l’orchestre de la famille Esterházy, au service de laquelle Haydn passe toute sa vie. Pour finir, l’ensemble donne le Quatuor Opus 64 n° 6 qui comporte une dédicace à ce même musicien.
Cette fois encore, l’ensemble prolonge l’écoute musicale en favorisant les échanges entre artistes et spectateurs. Le dialogue se poursuit ainsi avec Julien Dubruque, responsable éditorial au Centre de musique baroque de Versailles.
 


Distribution

Quatuor Cambini-Paris
Julien Chauvin, Karine Crocquenoy
violons
Pierre-Éric Nimylowycz alto
Atsushi Sakaï violoncelle

rencontre avec Julien Dubruque responsable éditorial au Centre de musique baroque de Versailles

concert commenté par Clément Lebrun
 


Programme

Joseph Haydn (1732-1809)
Quatuor Opus 17 n° 1 en mi majeur 
Quatuor Opus 54 n° 2 en ut majeur

Quatuor tiré au sort lors du précédent concert : Opus. 64 n° 6 en mib majeur


Le Quatuor Cambini-Paris bénéficie du soutien du ministère de la Culture, de la Caisse des Dépôts (mécène principal), et de la Caisse d’Épargne Île-de-France. Il est artiste associé à la Fondation Singer-Polignac à Paris. Le Palazzetto Bru Zane, Centre de musique romantique française installé à Venise, entretient également une relation privilégiée avec eux.