Aller au contenu principal

Le spectacle

L’œuvre pour quatuors à cordes de Joseph Haydn est si considérable qu’elle pourrait aisément décourager les musiciens les plus téméraires. Pour le Quatuor Cambini-Paris, ce corpus magistral a plutôt l’effet d’un puissant stimulant ! L’ensemble a décidé d’en donner l’intégralité au théâtre de Caen. Au total, huit années seront nécessaires pour mener à bien cette ambitieuse entreprise.
Ce concert débute par l’un des premiers quatuors à cordes que compose Haydn vers 1757, alors qu’il est invité dans la résidence de son mécène, le baron von Fürnberg. L’Opus 1 n° 2 fait partie des dix Quatuors Fürnberg. Ces « divertimenti a quattro » constituent les prémices d’un genre qui sera porté à son plus haut niveau.
Place ensuite aux Quatuors russes de l’Opus 33, publiés en 1781. Surnommé L’Oiseau, le Quatuor n° 3 distille une atmosphère pleine de légèreté et d’humour. La dernière pièce interprétée au cours de la soirée reste une surprise puisqu’elle aura été tirée au sort lors du précédent concert.
Pour compléter l’écoute musicale, Didier Wirth, président de l’Institut européen des jardins et paysages, invite à explorer les correspondances entre musique et nature.
 


Distribution

Quatuor Cambini-Paris
Julien Chauvin, Karine Crocquenoy
violons
Pierre-Éric Nimylowycz alto
Atsushi Sakaï violoncelle

rencontre avec Didier Wirth président de l'Institut européen des jardins et paysages

concert commenté par Clément Lebrun


Programme

Joseph Haydn (1732-1809)
Quatuor Op. 1 n° 2 en mi bémol majeur
Quatuor Op. 33 n° 3 en ut majeur « L'Oiseau »

Quatuor tiré au sort lors du précédent concert le 7 décembre


Le Quatuor Cambini-Paris bénéficie du soutien du ministère de la Culture, de la Caisse des Dépôts (mécène principal) et de la Caisse d’Épargne Île-de-France. Il est artiste associé à la Fondation Singer-Polignac à Paris. Le Palazzetto Bru Zane, Centre de musique romantique française installé à Venise, entretient également une relation privilégiée avec eux.